Brèves | Environnement

Etude sur la gestion conforme des forêts communautaires au Gabon.

 Posté le 15/04/21 à 04:05  -  

Coordonnatrice des Programmes ONG Keva-Initiative/ Consultante pour la mise en oeuvre du projet « Extension du Système de Vérification Communautaire de légalité des bois des Forêts Communautaires au Gabon »
Coordonnatrice des Programmes ONG Keva-Initiative/ Consultante pour la mise en oeuvre du projet « Extension du Système de Vérification Communautaire de légalité des bois des Forêts Communautaires au Gabon »

Une étude menée conjointement par l’ONG KEVA-Initiative, le CURFOD et d’autres partenaires techniques, révèle que le niveau de légalité et de chaîne d’approvisionnement des Forêts Communautaires (FC) au Gabon reste très faible, et que la gestion de celles-ci est sujette à des problèmes de gouvernance.


Lors de la restitution du Projet « Extension du Système de Vérification Communautaire de légalité des bois des Forêts Communautaires au Gabon », projet financé par le programme FAO-EU FLEGT et mis en œuvre par l’ONG KEVA-Initiative avec l’appui du CURFOD et d’autres partenaires techniques, les organisateurs de l’atelier ont révélé que sur quatre-dix-neuf (99) FC auditées dans la Province de l’Ogooué-Ivindo, 51 FC sont en convention définitive de gestion et 48 FC en convention provisoire de gestion.  En matière de légalité, les travaux sur un échantillon de 20 FC montrent que le niveau de conformité d’attribution et de gestion de ces forêts reste très faible. Une faiblesse attribuée au « manque de moyens techniques et financiers des gestionnaires, du manque de renforcement de capacités, de l’absence du suivi-contrôle et d’accompagnement des communautés, qui ne savent pas toujours comment exploiter leur bois », a laissé entendre Annie MEDIK, Coordonnatrice des Programmes de KEVA-Initiative.

L’une des leçons apprises lors de cette étude révèle également que les Forêts Communautaires  génèrent un grand nombre de profit dans les villages. Malheureusement, cette manne qui devrait servir au développement local de la communauté est source de problèmes. Et parmi ces problèmes, « il y a la mauvaise gouvernance des Forêts Communautaires liée à la superposition des pouvoirs ; le pouvoir traditionnel, influencé parfois par les élites, influence  le pouvoir du chef du village et de la communauté des sage alors que ces derneirs ont pourtant la légitimité en matière de gestion du foncier et des ressources du village», a expliqué Mme Rose Ondo, Responsable du CURFOD et Présidente de PAFC-Gabon.

En attendant de régler le foisonnement des problèmes qui entravent la bonne gestion des Forêts Communautaires, les résultats de l’étude ont conduit les consultants à mettre sur pieds les premières solutions. Aussi, pour aider les communautés à faire le suivi de l’exploitation de leurs forêts, une application web et mobile a été déployée. Cet  outil de traçabilité (COTTRACKS Gabon), permettra aux gestionnaires des FC non seulement de maîtriser le potentiel et la disposition des ressources dans leurs forêts,  mais également, de faciliter le suivi étape par étape, à travers le manuel de procédure qui accompagne COTTRACKS Gabon, les différents documents légaux nécessaires à la création et gestion conforme d’une forêt communautaire.

 

Egalement dans Environnement
A Regarder

S'abonner à notre chaîne Cliquer ici